Dessine-moi ITyPA

4

10 décembre 2012 par qagren

mooc_itypa.jpg

« Dessinez-moi ITyPA », c’est ainsi que nous avons choisi d’interpréter l’une des attentes de nos professeurs : proposer une vision synthétique du MOOC, permettant de saisir rapidement les grandes lignes de son fonctionnement. La vue proposée ici est bien sûr incomplète. Les emblématiques réunions du jeudi par exemple, n’y sont pas représentées. Mais un aspect essentiel a néanmoins guidé nos coups de crayon : le cycle vertueux des productions partagées suscitant échange et création au sein d’une communauté connectée. Sur l’illustration sont venues naturellement se positionner quelques notions clés. Ce sont les points d’entrée que nous vous proposons pour interpréter cette vue imagée de l’aventure ITyPA. Bonne exploration !

  • Apprenant

C’est le terme utilisé dans l’illustration pour désigner une personne participant activement à l’aventure ITyPA. Car un MOOC, pour massif et ouvert qu’il soit, c’est avant-tout un cours. Et l’intitulé de celui-ci s’étend ainsi : « Internet, tout y est pour apprendre ».  L’objectif principal proposé à l’apprenant est de construire son Espace d’Apprentissage Personnel (EAP), sous-entendu numérique. Pour cela, le MOOC offre un environnement dans lequel s’initier aux pratiques clés de l’apprentissage en ligne. Un sorte de bac à sable, où l’on est nombreux à apprendre à apprendre. Comme dans un bac à sable, on apprend en faisant. Et les savoirs-faire acquis sont destinés à être réinvestis ailleurs, dans d’autres contextes numériques propices à l’apprentissage.

  • Communauté connectée :

Un MOOC connectiviste, c’est d’abord la mise en relation grâce au web d’un ensemble de personnes désireuses d’apprendre sur un même sujet. Plus que des contenus tout prêts, le MOOC fournit un cadre numérique facilitant l’interaction entre les apprenants. Le forum du portail itypa.mooc.fr en est un exemple. Mais les liens se construisent aussi spontanément : les listes twitter s’allongent, les blogs se lient, des rencontres s’organisent.
La communauté connectée offre à l’apprenant un public pour ses créations numériques. Public critique, mais bienveillant. C’est à la fois une chance et un obstacle : la conscience d’écrire pour un public peut-être aussi paralysante que stimulante. Mais ce sont les règles du jeu d’un apprentissage en ligne socio-constructiviste.

  • Production

Contrairement aux xMOOC’s, ITyPA ne propose pas aux participants une source de connaissances faisant autorité. Mais on ne peut apprendre à partir de rien. Le matériau à partir duquel chacun pourra bâtir sa réflexion, c’est la production de la communauté. Billets de blog, cartes heuristiques, animations : des contenus de fonds et de formes très variables fleurissent. Il peut s’agir de réactions au sujet des thématiques hebdomadaires, mais aussi de partage de ressources web, de récits d’expériences ou encore d’initiatives d’entraide. Chacun doit apprendre à faire sa cueillette parmi ces productions. Leur abondance est l’occasion d’un premier exercice pratique : construire son dispositif de veille.

  • Blogosphère

Le blog est un outil de partage prisé des MOOCers. On est invité a s’en créer un au début de l’aventure ITyPA. Les tutoriels et l’entraide permettent à qui veut d’y parvenir. Une fois créé, on s’y présente, puis on y publie ses productions liées au cours, en prenant soin de les estampiller #itypa. Il n’y a aucune directive des animateurs sur les sujets à aborder, encore moins sur la forme à adopter. Les billets sont lus et commentés par d’autres. Des discussions s’engagent. Les blogs se citent les uns les autres. Un nuage se forme. Ce blogonimbus constitue une grande part des productions de la communauté #ITyPA.

  • Partage

Chacun est libre de partager ou non ce qu’il produit. Les animateurs y encouragent, sans en faire un critère de réussite. Le MOOC constitue un cadre de partage privilégié pour ceux qui veulent bien se prêtent au jeu. Principalement parce qu’il offre un public bienveillant, la communauté connectée, qui commente et relaye les créations avec enthousiasme. Dans le contexte général du web, cela prendrait beaucoup de temps pour se construire une telle audience. Partager permet au participant d’obtenir une forme d’évaluation sur ses productions. Il ne s’agit pas d’une sanction, mais plutôt d’une évaluation à logique formative, fournissant de nouvelles pistes de réflexions. Et ouvrant donc d’autres perspectives de partage…

  • Outils

Pour se les approprier, il faut les utiliser ! Le web 2.0 en propose un grande variété. Pour la veille, la curation, la création et le partage. Dans le cadre d’ITyPA, chacun peut donner son avis sur les outils qu’il utilise ou découvre. Expliquer l’usage qu’il en fait, inviter les autres à les essayer et mettre en garde contre des écueils. Et surtout aider à surmonter les obstacles techniques liés à leur prise en main.  Une rubrique spéciale leur est même consacrée dans la newsletter. Mais attention les outils, parfois plaisants pour eux-mêmes, restent un moyen. L’essentiel, c’est ce qu’on en fait.

  • Création

Le coeur de l’apprentissage connectiviste. Il s’agit de s’approprier le contenu proposé par d’autres pour créer à son tour. Bâtir une réflexion à partir de ce que d’autres ont partagé est inhérent à l’apprentissage en ligne. Cet effort de synthèse, de réflexion et de formulation contribue à la création de connaissances. Créer est difficile. Mais ce défi est relevé par un nombre important de participants. Une cycle vertueux se met en place : des contenus sont produits, l’apprenant s’en nourrit, et ajoute sa fleur au pot pourri.

  • #itypa

C’est le cachet fédérateur. Sur les réseaux sociaux ou sur la blogosphère, ce tag permet de marquer toutes les productions liées au MOOC ITyPA. Tout ce qui est estampillé #itypa sera moissonnée par les agrégateurs de flux du portail itypa.mooc.fr, et réinjecté dans le cycle connectiviste.

  • Newsletter & RSS

La newsletter, envoyée quotidiennement aux participants, recense les productions les plus récentes. Elle peut servir de point de départ pour explorer l’espace des créations. Un noeud central à partir duquel il est possible de rayonner selon ses envies. A ce titre, elle représente un gain de temps précieux. Pour être notifié en temps réel des dernières publications, on peut aussi s’abonner par RSS au flux du portail itypa.mooc.fr, qui agrège tous les contenus marqués du tag #itypa. S’il s’agit là de deux canaux d’information de choix, les participants sont encouragés à ne pas en rester là et développer par eux-même leur dispositif de veille.

  • Veille

Un idéal qui pourrait se résumer ainsi : faire converger les contenus d’intérêt pour avoir un point d’accès unique à l’information. Puisqu’il est incommode d’aller manuellement récolter des contenus dispersés, mieux vaut aménager des canaux acheminant l’information vers soi. L’idée est simple. La mise en pratique un peu moins. Il faut s’approprier des outils spécifiques et patiemment raccorder au dispositif de veille les sources jugées intéressantes. Et ne pas se noyer dans le flux incessant de ressources récoltées. Parvenir à veiller sans passer des nuits blanches demande un véritable apprentissage. Ça tombe bien…

  • Curation

Les ressources récoltées par le dispositif de veille sont nombreuses. Il n’est pas question de tout lire. Il faut trier, faire un choix. En fonction des réflexions et créations en cours par exemple. Ou bien par rapport à des thématiques prédéfinies. En tout cas, si l’on ne veut pas se noyer il faut accepter de laisser couler…

C’est le portail du MOOC ITyPA. Mais attention ! Contrairement à ses analogues chez les xMOOCs, il ne coïncide pas avec la source des savoirs. Ce n’est pas un point d’ancrage, mais un carrefour de passage. C’est un espace qui regorge de pistes à explorer. Chaque semaine, des ressources et des sujets de réflexions thématiques y sont proposés. Des agrégateurs, moissonnant sur le web tout ce qui est marqué #itypa, y déversent leurs flux. Les newsletters y sont archivées. Pour des apprentis architectes de l’information, l’exemple est édifiant : les contenus y sont organisés avec clarté, offrant un grand confort de navigation. Le portail est aussi un espace d’échange, puisqu’il héberge de Forum ITyPA. Enfin, et peut-être avant tout, on y apprend ce qu’est un MOOC connectiviste. C’est là que commence, par la création d’un profil, l’aventure ITyPA…

  • Le web entier

La raison d’être d’ITyPA, c’est que tout s’y trouverait pour apprendre tout sur tout. En terme de ressources. Mais encore faut-il savoir les trouver, les choisir, et les utiliser. Cela demande un apprentissage en soi, pour ne pas se perdre dans la jungle du world wild web. Si la sphère ITyPA constitue un petit environnement où l’apprenant pourra faire ses armes, c’est bien le web entier qu’il sera amené à explorer pour satisfaire ses objectifs d’apprentissage.

  • Objectifs personnels

Les participants du MOOC ITyPA ont en commun une ambition : utiliser les possibles qu’offre le web pour progresser sur la voie du savoir. Ils partagent un objectif : se familiariser avec le web vu comme terrain d’apprentissage et s’y aménager un environnement confortable pour apprendre. Cependant, cet objectif est transitoire. La vraie finalité réside dans les objectifs propres à chacun. Et la définition de ses objectifs personnels d’apprentissage à constitué une thématique à part entière. ITyPA ouvre la voie à l’exploration, mais se garde bien d’imposer des directions. ITyPA n’est qu’un début. La suite dépend de ce que l’on souhaite apprendre…


Licence Creative Commons

4 réflexions sur “Dessine-moi ITyPA

  1. olivier dit :

    Bonjour
    Est il possible de reprendre votre dessin pour l’intégrer dans la timeline ITYPA ?
    http://wikitypa.org/wakka.php?wiki=ItypaTimeLine

  2. […] Sort Share tritypa.wordpress.com       1 month […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :